walz-rev

Review

WALZEN WHEELS – CTD

15 Déc , 2016  

Pour bien terminer l’année et vous faire gagner des cadeaux, Pierrick s’est une fois de plus dévoué afin de tester des roues que l’on ne voit pas énormément sur la scène française : les Walzen Wheels CTD 74mm. Une roue de descente made in Germany qui assure grip et confort.

Pour l’automne, nous avons confié un peu de matos à notre rider du Dévoluy. Dans ses jolies montagnes, Pierrick a testé pour vous les dernières nées de chez Walzen Wheels. De la grosse roue de 74mm destinée à la descente et au freeride ! Lèvres carrées, gros diamètre, contact patch de 56mm, sur le papier tout est réuni pour se faire plaisir en downhill alors voyons ce qu’il en est concrètement !

Les riders étant très exigeants lorsqu’il s’agit de roues de descente, il est important de voir  ce que les CTD ont dans le ventre. Neuves en 78a : l’accroche est là avec du grip qui permet de tenir de bons appuis dans les courbes. Le shape des roues y est pour beaucoup ! Malgré un peu de rebond, le déglaçage se fait quant à lui facilement. Si vous osez vous lancer un bon coup plutôt que de lâcher de timides petits slides, cela ne devrait pas vous prendre trop longtemps.

Caractéristiques :

  • Diamètre : 74mm
  • Duro : 78a
  • Contact Patch : 56mm
  • Noyau : Offset
  • Couleurs : Vert (roues testées), également disponible en orange (78a) et en blanc (80a)
  • Prix :  58,90 €

15435935_10209474567553542_847732395_n

Une fois à point, ces Walzen Wheels proposent un bon compromis entre accroche et glisse. Loin de la roue de slide qui n’en finit pas de glisser, le grip est correcte et la décroche se fait sans surprise. Les freinages sont contrôlables et la raccroche n’est pas violente. On sent que les CTD ne sont pas des roues de race, mais elles plairont aux amateurs de freeride et fast-freeride.

Pour avoir ridé également un set de Insul – la petite soeur de la CTD chez Walzen Wheels -, on voit clairement la différence dès la prise de vitesse. Là où la Insul s’impose comme une roue de slide, avec ses lèvres rondes et un patch de 39mm, la CTD tient largement mieux la route. À chacun son délire finalement et il en faut pour tous les goûts… Sans non plus être une savonnette, la Insul a un côté joueur et ne vous fera pas défaut sur la glisse, tandis que la CTD s’adresse aux amateurs de vitesse qui ont certes besoin de slider pour freiner, mais surtout besoin de garder du speed.

15387478_10209474571273635_48795118_o

Avec un diamètre de 74mm, c’est une roue qui prend de la vitesse et glissera suffisamment pour freiner quand l’envie vous viendra. Sans mentir, le fabricant allemand promet sur son site grip et confort pour cette roue de descente. Il faut simplement être conscient de la légère glisse de cette dernière. Enfin, côté usure, pas de grosse surprise ! Les CTD ne laissent pas ou peu de traces, et l’usure reste normale. Il ne s’agit donc pas d’une roue à la longévité exceptionnelle, mais plutôt dans la norme.

15417971_10209474595274235_2106791181_o

Verdict :

  • Une bonne roue de freeride et fast-freeride.
  • Bon rapport qualité-prix.
  • Bon compromis accroche – glisse.
  • Usure normale.
  • Confortable à rider et saine pour ce qui est de la glisse.
  • Pas une roue de race une fois déglacée, mais suffisamment intéressante pour se faire de belles descentes agrémentées de beaux slides.

15401436_10209474573713696_723434957_n

cropped-walzen_logo_web

, , , , , , ,

By



Comments are closed.