11416392_812652332146572_7981323417675000231_o

Divers, Interviews, Lifestyle, Marketing, Rider Focus, Vidéos

Les femmes & le skate de descente – French Girls Down The Mountains

26 Oct , 2015  

Le longboard a son lot de coubes dans de jolis bikinis, mais pas que. Parmi les outsiders qui poussent les filles à rouler pour de vrai et de plus en plus vite, il y a Pierre Hardillier & Mister Pan. Deux hommes qui ont décidé de faire un éclairage à leur façon, sur le skateboard de descente au féminin. En charmante compagnie, ils créent une série au nom évocateur French Girls Down The Moutains. Zoom sur un tandem qui a du cran !

Longboard has its lot of curves in attractive bikinis, but not only that. Among the outsiders who urge the girls to ride for real and faster and faster , there is Pierre Hardillier and Mister Pan. Two men who decided to highlight on their own way, women downhill skateboarding. With charming compagny, they create a serie in the suggestive name French Girls Down The Mountains. Zoom on a tandem which has guts!

 

Salut les gars. Quel honneur de vous recevoir. Qui êtes-vous, hommes de l’ombre ? / Hi guys. What a honor to receive you. Who are you, men of the shade?
Pan : Je serai sans doute celui qui l’a justement perdu un soir et qui essaie de la recoller avec du savon… En tout cas celui qui adore raconter des histoires sur ce monde à part du longskate grâce à des images, qui bougent ou pas d’ailleurs, mais surtout beaucoup d’énergie.

I should doubtless be the one who correctly lost it one night and who tries to restick it with some soap … In any case the one who loves telling stories on this world apart of longskate thanks to images, who move or, by the bye, but especially a lot of energy.

Pierre : Salut UDmag. Personnellement, je suis juste un électron qui cherche à donner son énergie pour un genre humain, malheureusement trop peu montré sur nos écrans à sa juste valeur, si ce n’est pour en faire un objet. J’ai nommé : LA FEMME dans le longboard downhill.

Hi UDmag. Personally, I’m just an electron which tries to give its energy for a human race, unfortunately not enough shown on our screens in its just value, if it is not to make an object. I named : THE WOMAN in downhill skateboarding.

AP1405APE_8614

FGDTM – Qu’est ce qui a motivé la mise en place de ce projet vidéo ? /What motivated the implementation of this video project?
Pierre: L’ouverture de mon ancien magasin a été la pierre fondatrice de cette idée. Une capacité de communication plus grande, des moyens plus importants et surtout une troupe de nanas motivées et prêtes à affronter mon terrain de jeu favori, les spots mythiques des Alpes.

The opening of my former shop was the foundation stone of this idea. A bigger capacity of communication, more important ways and especially a troop of motivated girls and ready of facing my favorite playground, the mythical spots of the Alps.

Pan : Et quand on connait un tout petit peu Pierrot et sa capacité à fédérer de l’enthousiasme, on ne peut dire que le suivre et l’accompagner!

And when we know just a little Pierrot and his capacity to federate some enthusiasm, we can only follow and accompany him !

FGDTM – Episode 1

Gravity Boardshop – French Girls Down the Mountains from Laboure Prod. on Vimeo.

Quels sont vos rôles respectifs ? / What are your repective roles?
Pierre : Je suis l’organisateur principal du projet. Je trouve monteurs, caméramans et photographes, puis je fais en sorte que tout soit mis en place pour avoir un maximum de rideuses disponibles, sans oublier le confort nécessaire au bonheur de ces dames.

I’m the main organizer of the project. I find editors, cameramen and photographers, then I make my best for everything is set up to have a maximum of available riders, without forgetting the comfort necessary for the happiness of these ladies.

Pan : Moi je ne suis que l’interprète d’un projet initié par Pierre. Il y a de ça quelques années. J’ai juste eu la chance d’intégrer cette belle série pour réaliser le 3ème volet parce qu’à priori, ce que je faisais devait lui plaire.

I’m only the interpreter of a project introduced by Pierre. There is a few years. I just had the chance to join this beautiful series to realize the third shutter because a priori, what I made had to please him.

Pierre Pierre Hardillier par Yan Dubost
L’objectif est visiblement de promouvoir le downhill skateboard au féminin. Les marques US et européennes, ont-elles été réceptives au projet? / The aim is apparently to promote the feminine downhill skateboarding. Were the US and European brands receptive to the project?
Pierre : En effet, tu vises juste! A force de rouler avec ces nanas, de délirer en freeride, de les motiver en compétition et de leur de faire des poussettes en plein schuss pour les propulser à mach 12, je n’ai qu’une envie, montrer ça – que le skate de descente n’est pas réservé qu’aux hommes mais que les femmes y trouvent également leur place. Au-delà de ça, j’aimerai que les gens prennent conscience que la femme n’est pas un objet glamour qu’on arbore d’un mini short et d’un penny !

Indeed, you get the aim right! By riding with these girls, being delirious in freeride, to motivate them in competition and to push them in full schuss to propel them faster, I have only a desire, to show that – that downhill skateboarding is not reserved to men and women also find their place. Beyond that, I’d like people to become aware that the woman is not a glamorous object which we sport with a mini short and a penny!

Pan : Quand on a la chance de rencontrer Marie Bougourd (Spoky Woky), puis Lyde Begue, qu’à force de créer de l’image de ses deux super nanas et de croiser plein d’autres filles supra motivées, on a bien entendu envie de promouvoir la scène féminine. Je peux même te dire qu’elles sont des exemples sportifs pour beaucoup de gamines qui débutent dans le skate. Mes propres filles par exemple en sont de vraies fans !

When we have the chance to meet Marie Bougourd (Spoky Woky) , then Lyde Begue, by create the image of these two wonderful women and to meet a lots of super motivated girls, we just have the desire to promote the feminine scene !

FGDTM – Episode 2

French Girls down The Mountain – Episode 2 from Laboure Prod. on Vimeo.

 

 

Quels ont été les partenaires du projet ? / What were the partners of the project ?
Pan & Pierre : Nous avons donc le Longboard Girls Crew comme appui média, Restless Longboard comme sponsor financier et bien sûr Laboure Prod, entité organisatrice du projet.

We have Longboard Girls Crew as media support, Restless Longboard as financial sponsor and of course Laboure Prod, organizing entity of the project.

Avez-vous déjà eu des feedbacks des marques et des différentes organisations internationales ? / Have you already had some feedbacks from the brands and various international organizations ?
Pierre : Nous l’avons amené à nous. Il y a eu peu de collaborations, mise à part le relais médiatique assuré par le LGC. Et bien sûr la venue de Valéria pour « The Ultimates »

We brought it to us. There are few collaborations, apart the media relay assured by the LGC. And of course, the coming of Valeria for « The Ultimates ».

Pan : Oui! De ce que je peux percevoir en tout cas sur ce troisième volet. Tout le monde sait que je ne marche qu’au fun. Mais bien entendu, j’ai été très heureux des retours positifs et fier des différents relais médiatiques apportés par des marques sponsorisant les filles, par des blogs qui ont pignon sur toile et le LGC par l’intermédiaire de Valéria. Content des retours pour un éternel insatisfait comme moi. Et d’autant plus, après les quelques galères rencontrées à quelques jours de la sortie de cet épisode

Yes ! Of what I can perceive in any case on this 3rd part. Everybody knows that it works only to fun. But naturally, I was very pleased by the positive returns et proud of the various media relays brought by the brands sponsoring the girls, by blogs which are very important and the LGC through Valeria. Pleased by the returns for an eternal unsatisfied like me. And especially as, after some pain met a few days away before the release of this episode.

FGDTM – Episode 3

French Girls Down The Mountains – episode III – The Ultimates from PAN! on Vimeo.

 
Comment la pratique du longboard évolue t-elle chez les filles au niveau national, européen, mondial? Sur quels chiffres vous basez-vous? / How does the pratice of the girls in longboard evolve in the national, european, world level ? On which figures do you base yourselves ?
Pierre & Pan : Pas de chiffres, plus de terrain! Il suffit d’aller voir leur présence sur les évents. On pu observer la scène féminine à Kozakov. Attention ça dépote et le style « cheveux dans le vent » est le seul moyen de les distinguer des hommes. Certaines nanas cherchent le podium en open et ça ne devrait pas tarder – On a hâte d’assister à ce jour! En France, l’affluence des filles est de plus en plus forte. Il est désormais possible (enfin) de voir débarquer 15 rideuses sur les évènements descente. Nous avons aussi notre rideuse internationale, la talentueuse Lyde Begue, qui a su montrer ce dont elle est capable, ce qui amènera indéniablement les autres rideuses à se pousser vers le haut.

No figures, more action! Just need to go see their presence on events. We were able to observe the feminine scene in Kozakov. Look out, it seriously rocks, and the style « hair in the wind » is the onyl way to distinguish them from men. Some of the girls look for the open podium and that sould not delay – We hurry to attend this day ! In France, the influx of the girls is stronger and stronger. Now, it’s possible to see landing 15 riders on a downhill event. We have also our international rider, talented Lyde Begue, who knew how to show what she is able to do, which will bring unmistakably the other riders to motivate themselves.

cats Laure, Anne, Elise & Lyde par Yan Dubost

 

Pensez-vous que cette série aura un impact direct sur la pratique féminine du longboard de descente ? / Do you think that this series will have a direct impact on the feminine pratice in downhill skateboarding ?
Pierre : C’est le but. Montrer à toutes les filles que ce n’est pas un sport masculin!

This is the aim. To show to all the girls that is not a male sport !

Pan : C’est ça. C’est un joli coup de projecteur qui devrait faire sauter le pas à pas mal de demoiselles qui voudraient bien mais qui n’osent pas encore. Et ainsi venir étoffer une scène féminine déjà bien présente.

That’s it! It is an attractive spotlight which should motivate young ladies who do not still dare. And so, come to enrich an already very present feminine scene.

Quelles furent les difficultés que vous avez rencontrées en termes de production visuelle et de faisabilité du projet? (lieux, sponsors, etc….) / What were the difficulties that you met in terms of visual production and feasibility of the project ? (places, sponsors,etc…)
Pierre : Le plus dur, c’était le sponsoring, car quand il s’agit de faire une pure session sur un spot de rêve, la motivation et le plaisir sont toujours là !

The hardest thing it was the sponsoring, because when it comes to make a pure session on a dream spot, the motivation and the pleasure are always there !

 Pan : Ça a été un chouilla tendu pendant le week-end de tournage pour amasser un maximum de matière première. Un poil fatiguant nerveusement pour gérer les quelques problèmes rencontrés. Mais j’avais la confiance de tout le monde. Et ça, ça vaut de l’or.

It was very tightened during the weekend of shooting to amass a maximum of raw material. A little exhausting nervously to manage some met problems. But I had the trust of everybody. And that, that is worth gold.

 FGDTM en chiffres / numbers

5 femmes / 5 women

2 hommes / 2 men

3 vidéos / 3 videos

Près de 50000 vues depuis le début / About 50000 views since the beginning

3 sponsors qui croient au downhill skateboard féminin Made in France (Restless, Rocket, Orangatang) / 3 sponsors who believe in Made in France female downhill skateboard (Restless, Rocket, Orangatang)

Coût du projet : 500€ / Cost of the project : €500

 

Quel fut le ressenti des ladies dans ces conditions là ? / What was the felt of the ladies in these conditions there ?
Pan : Elles n’ont manifesté aucun mauvais côté à ce niveau là. Moi mon rôle c’était de mettre les filles dans les meilleurs conditions pour pouvoir les filmer sans les dénaturer et ensuite de rester fidèle à ce qu’elles sont dans le montage. Et j’en profite ici pour leur faire un énorme câlin à chacune d’entre elles parce qu’elles déchirent !

They showed no bad side to this level there. I, my role was it was to put the girls in the best conditions to be able to film them without altering them and then to remain faithful their being in the editing. And I take advantage of it here to make them an huge cuddle to each of them because they’re killing it!

AP1405APE_8291

Y aura-t-il des projets connexes qui permettront d’entretenir cet élan de motivation ? / Will there be related projects which will allow to maintain this moose of motivation ?
Pierre : Pas tant pour le moment. Mise à part de rider avec elles…

Not that much for the moment. Set apart to rider with them…

Pan : Et puis c’est pas les idées farfelues qui manquent.

And then, it is not the harebrained ideas which are lacking.

Quelles retombées visez-vous? /At what fallout do you aim?
Pan : Que Spike Jonze nous appelle pour travailler ensemble… Nan j’déconne ! Les vraies retombées seront pour Lyde, Laure, Elise, Anne et Marjorie parce que la terre entière voudra les rencontrer. Et puis ça met bien en avant cette jolie scène downhill à la française, aussi bien chez les filles que chez les garçons.

That Spike Jonze calls us to work together… No I mess around  ! The real fallout will be for Lyde, Laure, Elise, Anne and Marjorie because the whole world will want to meet them. And then that highlights well this attractive french-style downhill scene , as well at the girls as at the boys.

Pierre : Absolument mon cher Pan. Le retour d’acteurs dans le milieu du longskate et du skate qui souhaitent contribuer au développement de la pratique féminine du longboard skate. Et pourquoi ne pas arriver à avoir un budget suffisant pour faire une vidéo de 2h, récapitulant un trip autour du monde qui sait !

Absolutly my dear Pan. The return of actors in the longskate and skateboard environment who wish contribute to the development of the feminine pratice of the longboard skate. And why do do not to manage to have a budget being enough for making a video of 2 hours , recapitulating a trip around the world , who knows !

Comment envisagez-vous l’avenir de ce projet qui prend de l’ampleur ?/ How do you plan the future of this project which expands ?
Pan : Ça faut demander au patron. Je crois qu’il voudrait qu’on parte sur la lune pour skater un cratère.

You need to ask the boss. I believe that he would want that we go on the moon for riding a crater.

Pierre : J’aimerai continuer à les faire rider des routes de folies. Va falloir se motiver pour vous faire rêver. Mais pas de problème, j’ai repéré quelques spots sympas sur les îles d’Hawaii!

I’d like to continue to make them ride madnesses roads. We need to motivate to make you dream. But no problem, I located some really nice spot on the Hawaiian Islands !

AP1405APE_8341  Pierre Hardillier par Alban Pernet
Vos projets respectifs pour faire évoluer ce sport qui en a besoin ? / Your respective projects to develop this sport, who needs it ?
Pierre : Le shop étant fermé, je me concentre surtout sur du ride et les projets qui vont autour, à savoir de la vidéo, des photos, des reviews et pourquoi pas un évent.

The shop being closed, I concentrate myself especially on riding and the projects which go all around, that is the video, photos, reviews and why the event.

Pan : Oui toujours plein ! Y’a tant de choses qui n’ont pas encore été faites. On est qu’au début de l’histoire…

Yes always a lot ! Has so many things which are not made yet. It is just the beginning of the story !

Merci qui ? / Thanks to who ?
Pierre : Lyde, Laure, Elise, Anne, Marie, Alexandra, Tahina, Marjorie, mille mercis de croire en ce projet. Les sponsors Restless longboard, Rocket longboard, Orangatang wheels. Les monteurs et caméramans, PAN, Julien, Adrien, mais aussi les photographes Alban Pernet et Yann Dubost, ainsi que les acolytes qui nous ont donné leur énergie pour que ces weekends se passent le mieux possible, Ino, Martin, Baptiste, Hugo, Loic, Mathou, Valeria… y’en a du monde durant ces trois opus. Merci à tous !

Lyde, Laure, Elise, Anne, Marie, Alexandra, Tahina, Marjorie, many thanks to believe in this project. Sponsors Restless Longboard, Rocket Longboard, Orangatang wheels. Editors and cameramen, PAN, Julien, Adrien, but also photographers Alban Pernet and Yann Dubost, as well as accomplices who gave us their energy so that these weekends take place as good as possible , Ino, Martin, Baptiste, Hugo, Loïc, Mathou, Valeria… a lots of people during these 3 opuses. Thanks to everyone !

Pan : Maman… et Mamie Nova ! / Mum… and grandmamma Nova !

 

helpLes petites mains… si précieuses ( Adrien, Pierro Sombrero, Marie, Yan & Marine)
Aidez les rideuses françaises et partagez cet article le plus possible!
Il sera également transmis aux marques dont nous avons les contacts afin qu’elles participent aux prochaines vidéos!

SPREAD LADIES’ STOKE!

 

Merci à Mister Pan & Pierre Hardillier
Traduction/Translation : Thais Gravouil
Photos/Pictrures: Yan Dubost & Alban Pernet

, , , , , , , , , , ,

By



Comments are closed.