line uprecadrée

Le UD, Review, Technologie, Vidéos

SHARKWHEEL

2 Fév , 2015  

La roue carrée est enfin passée sur le gril. Née d’un projet Kickstarter en 2012, la Shark Wheel a fait l’objet de quelques tests en mode slide et freeride. De quoi vérifier, si les performances annoncées et la longévité sont aux rendez-vous.

 

Sur le papier, le programme est alléchant : « Révolutionner la roue ». Oui, rien que ça ! Le concept peut sembler tiré par les cheveux et cette évolution se traduit par un moule inédit qui limiterait les frictions avec le sol. On nous explique donc qu’en plus de tourner, la roue ondule mais sans vibrer.

Caractéristiques :

  • Diamètre : 70mm
  • Duro : 78a
  • Couleurs : Vert, Bleu, Orange, Rouge, Jaune, Lave, Vers translucide, Rose et Turquoise.
  • Prix : $ 69.95 / 59.22 €

Sur le site de Shark Wheel, on peut lire : « Super smooth ride.Very fast.Very good Grip.  Great control.  Awesome over rough terrain and rocks ». C’est ce que nous avons vérifié !

Tous les goûts sont dans la nature et on peut dire c’est que le design ne laisse pas indifférent. Enfin, il faut aimer les boudins un peu tordus (titre). Blague à part, les courbes de la Shark Wheel n’en font pas une roue « sexy » et la finition n’est pas vraiment soignée. Quelques bulles sont présentes et le moulage reste grossier sur l’intérieur du produit.

Deux tests ont été réalisés pour cette review : le premier en cruising avec quelques descentes et le second en descente plutôt fast-freeride.

CRUISING

Pour la balade, la Shark Wheel est une roue agréable et relativement souple. Sa forme et sa faible largeur la rendent rapide dans la prise de vitesse. Cette dernière est tolérante envers les riders qui rencontreraient une route jonchée de trous ou de graviers. Aucun test pour dirt skateboard n’a été réalisé mais, pour couper un petit talus, ça passe. Le diamètre de la roue est évidement trop petit pour prendre pleinement son pied sur un chemin… Logique !

FREERIDE

Afin de mieux connaître la Shark Wheel, un peu plus de vitesse est nécessaire. En mode descente avec de gros slides, on remarque tout d’abord que la roue ne dure pas longtemps. L’usure est très rapide et les lèvres disparaissent presque à vu d’oeil. Oubliez tout de suite les rainures qui donnent à la Shark Wheel un côté roue de pluie. Après une heure de session, celles-ci ont quasiment disparu !

À petite vitesse, la Shark Wheel ne se démarque pas de ses cousines. Ça reste une roue qui joue son rôle sans donner dans l’inédit. Par contre, une fois lancé, le produit devient glissant. Contrairement aux rumeurs, la roue ne vibre pas et reste assez confortable. En revanche, elle n’accroche pas et c’est problématique pour la raccroche qui se fait tardive. Enfin, l’uréthane laisse d’ailleurs de jolies traces ; ce qui n’annonce rien de bon quant à la durée de vie du produit.

Comparatif avant/après – Une heure de session.

VERDICT : ça ponce et ça glisse !

L’aspect carré surprend et intrigue, mais au-delà, la Shark Wheel ne se démarque pas au point de proposer une expérience exceptionnelle. La roue est adaptée au cruising mais sans plus. Comme elle glisse facilement, elle permet sans problème de lâcher quelques slides. Du côté des promesses du fabricant, le confort de ride est là (surtout pour ceux qui rouleraient des routes accidentées), mais l’accroche est quasi-inexistante une fois lancée à pleine vitesse. On peut conclure en saluant le succès de ce projet kickstarter, mais il reste du chemin à faire pour révolutionner la roue. En attendant pour un prix avoisinant les 60 euros, autant s’orienter vers des roues correspondant plus spécifiquement à votre pratique : cruising, slide, freeride, dh…

Notre Vidéo Test par Pierrick Aubert – Clickez ici!

Merci à tous et à toutes d’avoir lu notre review sur ces roues « Révolutionnaires »! D’autres tests sont actuellement en cours! Suivez-nous sur @Facebook@Instagram

@bientôt!

, , , , , , ,

By



2 Responses

  1. […] UDmag Longboard Magazine à testé! Un test réalisé sous l’oeil impitoyable de notre ami et membre Pierrick Aubert. Pour plus d’infos sur ces roues, rendez-vous sur le site à l’adresse suivante: http://blog.udmag.net/review-sharkwheel/ […]

  2. […] Un article à retrouver sur le site du magazine UDMag. […]

Comments are closed.