Banner 1ere eure

Event Report

Event report – Freeride de la 1ère Eure!

25 Avr , 2016  

Les Andelys, jolie bourgade de Normandie et habituellement calme, n’était pas accoutumée à ce genre de spectacle sportif jusqu’à l’arrivée des riders venus en masse.  En effet, le déplacement valait largement le détour! Pour sa première édition, le Freeride de la 1ère Eure!, fut couronné de succès. Pendant 2 jours, longboarders, rollers & lugeurs en ont eu pour leur grade, y compris la Team UD présente à l’occasion de l’événement.
Aux commandes de ce premier évent du nord de la France, 2 associations. Mais pas n’importe lesquelles – les Riders En Bray (REB) se sont associés à l’asso R.I.D.E. pour un nouvel évent qui a tenu toutes ses promesses. Tout le weekend, les riders ont dévalé les pentes du Thuit & des Andelys.  2 spots ultra complémentaires ont régalé les 140 riders venus à l’occasion.
12440419_985032871572818_6264417641586438418_o
Le samedi, un spot d’1,4km technique par sa pente et ses épingles mais sans grandes difficultés,  a permis aux shredders d’exprimer leurs talents. Le dimanche, fut sans doute la journée qui a convaincu tout le monde – environ 2 km de pente avec des virages, des enfilades, des épingles où tout passait à l’accroche, même pour les plus rapides qui ont atteint des vitesses de pointe de l’ordre de près de 75km/h. Un spot ludique, fun, moyennement engagé qui a permis à chaque riders d’évoluer au fil des runs.

 

DSC_0192LOGO

DSC_0389LOGO

En somme, un weekend complet à l’image des spots proposés par REB & R.I.D.E. et de l’ambiance assurés une équipe de bénévoles et de riders.
Le Freeride de la 1ère Eure en quelques chiffres :
  • 1 évent
  • Environ 3,5km pour 2 spots : RD 126 de 1,4km / RD 2km
  • Près de 140 riders
  • Près de 30 femmes (toutes disciplines confondues)
  • 3 nationalités : Français, Belge, Néerlandais
  • Top speed 75km/H

DSC_0198LOGO

 

La sagesse des REB et le dynamisme des membres actifs de l’asso R.I.D.E. n’ont pas failli! L’expérience de ces 2 assos à permis aux riders de se révéler et de prendre du plaisir. Une pensée à Adèle à qui on souhaite un bon rétablissement!  Le Freeride de la 1ère Eure est une réussite que l’on vous recommande. Merci REB & R.I.D.E., on reviendra avec grand plaisir.
On a souhaité en savoir plus sur cette collaboration entre les 2 assos. On laisse la parole à Frédéric Hinot, Président de l’asso R.I.D.E..

**********

Qu’est-ce qui a motivé cette collaboration entre les REB & l’asso RIDE ?
A la base, c’était les parisiens de l’asso R.I.D.E. qui défrichaient le coin et cherchaient des spots. Lors d’une session, on a trouvé 3-4 spots mais c’était le Thuit qu’on avait repéré parce qu’il y avait 2 épingles qu’on pouvait voir de loin. C’est Benoît Colombé (alias Ben-out) qui a trouvé ça sur Google Maps et vérifié les pentes sur Findhills. On ne dira rien, mais on a trouvé un p’tit spot secret dans le coin… Chut chut pas de marque ! Le Thuit se prêtait bien pour un freeride mais c’était un peu loin de la Bretagne. Alors on s’est dit que près de Paris, ça ferait venir du monde, mais on était un peu éloigné du territoire des REB.  Donc, on leur a demandé si ça ne les dérangeait pas qu’on fasse un évent dans l’Eure. Ludo était carrément partant pour se lancer dans un événement conjoint et tout s’est enchaîné très vite. On a fait un point logistique, institutionnel et on a décidé de taffer ensemble.

DSC_0199LOGO

Comment les 2 assos ont géré le rapport entre les spots & les 2 collectivités?
Comme je disais, les gars de l’asso R.I.D.E. étaient plutôt partant pour le Thuit ( RD 126). Mais on a appris dans la foulée la restauration du spot des Andelys que les REB connaissaient bien mieux. Et les 2 tracés étaient proches de la ville des Andélys qui nous apportait davantage d’infrastructures.
Fin 2015, on a demandé des rendez-vous dans les mairies pour les sonder et avoir leurs avis respectifs. La mairie des Andelys était embêtée par la contrainte de la fermeture de la route deux jours de suite. Du coup, le format d’une journée sur chaque villes/spots sur le week-end lui a plu et les deux maires ont accepté ce format. Lors des premiers entretiens, ça paraissait short de faire un évent en avril, mais on voulait que la date soit sur un créneau relativement libre pour sa première édition et que les adhérents des 2 assos puissent y participer. Le début de saison malgré son temps incertains, nous semblait être une bonne période pour ressembler un maximum de riders souhaitant se remettre en jambe sur un nouvel évent en mi-avril et correspondait avec les événements de mi-saison proposés par les 2 assos organisatrices. On a comparé les calendriers, trouvé un terrain d’entente et banco!

DSC_0214LOGO

Y a pas eu de couacs entre les deux assos?
On était d’accord sur le deal d’une organisation à 2 assos en essayant de faire le travail à 50/50 en aval et pendant l’événement et de partager les bénéfices ou les pertes. Les REB ont une grosse expérience d’organisation d’événements et en ajoutant l’asso R.I.D.E., on était sûr d’avoir assez de bénévoles. On a tranché pour faire moitié-moitié, 15 bénévoles de REB et 15 de R.I.D.E., avec une personne pour gérer tout ça (merci Ben-Out). En contrepartie d’un coup de main des riders sur les coups de rush la mise en place et le rangement de la sécurisation des spots, on offrait au moins deux-demi journées all-inclusive. Le pire c’est le dimanche soir pour ranger les bottes de paille car si tu n’as pas un minimum de monde t’en chie. L’idée des 2 assos c’était pour avoir un maximum de monde au pire moment (mise en place et remballage). Les 2 assos c’était aussi de moyen de montrer qu’on peut bosser ensemble et que ça fonctionne. Donc pas de couacs en vérité.
La cohésion entre les REB et RIDE, t’en penses quoi toi?
Le fait que nos 2 assos les REB et R.I.D.E. se connaissent depuis longtemps et que les REB aient leur stock de bottes de paille relativement à côté, ça a beaucoup aidé. Après qu’on se connaissent depuis un certain temps pour s’être croisés chez les uns ou chez les autres et qu’on ait ridé ensemble un peu partout en France pour les plus vieux, a aussi aidé à être sur la même longueur d’onde pour un événement commun et nous a permis d’être cohérent. Les REB ont assuré le côté institutionnel & logistique local, R.I.D.E. s’est focalisé sur les inscriptions, la gestion de bénévoles…
 Envisagez-vous une autre édition?
Le plus difficile, c’est le premier évent, si ça plaît à la plupart après ça, tu copies, tu colles et normalement ça fonctionne. Il y a des erreurs qu’on ne refera pas si on doit le refaire et on essayera d’améliorer la formule tant qu’on peut mais ça restera presque la même chose dans les grandes lignes.
Les remerciements?
Les mairies des Andelys & du Thuit pour leur réponse rapide et leur engouement suite à notre demande, les agents des services techniques et les locaux qui ont très bien joué le jeu, Philippe Rulleau qui a géré une très grosse partie de l’administratif local, Ludovic Turban pour son implication sans faille, Benoît Colombé pour avoir débusqué ces spots et manager les bénévoles avec Alexis Caillaud, Vincent Tanguy, le local de l’étape, les bénévoles des 2 asso sans qui on aurait rien fait, et les riders qui sont venus malgré la météo qui ne donnait pas envie et les températures quasi négatives la nuit. Une pensée spéciale à Adèle, à qui on souhaite un bon rétablissement et que j’encourage à bosser en co-organisation avec les REB😉
13043208_10154236041410649_8616922402019872822_nMerci à Frédéric Hinot pour l’interview – collègues: Pidz (à gauche) & Ptit Ben (hors champ) – Photo: Tahina Miault

 

, , , , , , ,

By



Comments are closed.