1970sphotos.1

Industrie

Jerry Madrid – 40 ans de skateboard

5 Juil , 2016  

Apéros, concerts, freerides & anniversaires… Le beau temps est revenu, la bonne humeur et l’envie de festoyer avec.  En repensant à certaines festivités, on s’est rappelé que Madrid Skateboards fêtait ses 40 ans cette année. Une opportunité immanquable de rentrer en contact avec le boss de la marque. La légende vivante du skate Jerry Madrid a accepté notre invitation et nous livre ses opinions ainsi que quelques souvenirs au fil du temps. En exclu sur UDmag, voici Jerry Madrid!

Salut Jerry. Présente-toi au cas où nos lecteurs ignoreraient qui tu es./ Hi Jerry. Please introduce yourself in case of our readers ignore who you are.

Bonjour aux lecteurs de UDmag. Je m’appelle Jerry Madrid. Je design et fabrique des skateboards à Huttington Beach en Californie. J’ai officiellement commencé le business du skate en 1976 mais je suis aussi skateur et surfeur depuis le milieu des sixties.

Hi to UDmag readers. My name is Jerry Madrid. I design and manufacture skateboards in Huntington Beach, California. I officially started the skateboard business in 1976 but I have been a skater and surfer since the mid 1960s. 

1970sphotos.jerrysurfing

Surf session de Jerry dans les seventies

Quel genre “d’études” as-tu fait pour atteindre un tel succès? / What kind of “studies” have you done to be so successful?

J’ai débuté mon business dans le surf lorsque j’avais 16 ans. J’avais pour habitude d’aller dans une usine de planche de surf appelée « Hobie Surfboards » à Dana Point en Californie. Une partie de mes « études » consistait à observer les techniques de fabrication pour faire des boards de surf, ce qui plus tard devint utile pour fabriquer des planches de skate. Une partie de mon succès dans le skate était l’artisanat que j’ai acquis lorsque je regardais et posais des questions à Hobie.

I started my surfboard business when I was 16 years old.  I used to go to a surfboard factory called “Hobie Surfboards” in Dana Point, California. Part of my “studies” was to observe the manufacturing techniques of making surfboards, which later became useful when I started making skateboards. Part of my skateboards success was the craftsmanship that I learned while I watched and asked questions at Hobies. 

Comment ton expérience dans la “board” a t-elle commencé? / How did you begin « boarding”?

Mon expérience dans la board culture a commencé en ridant en surf, puis plus tard en skatant pour m’entraîner en surf. Skater était une transition naturelle du surf parce que beaucoup de principes liés à l’équilibre s’appliquent à chacune des pratiques. La seule différence est que ça ne fait pas aussi mal quand tu tombes dans l’eau que quand tu te crashes sur la route !

My board experience began by riding surfboards and then later, skateboards as training for surfing.  Skating was a natural transition from surfing because a lot of the same balance principles apply to both. The only difference is that it doesn’t hurt as much when you fall on water as when you fall on the ground!

Comment et quand as-tu commencé la descente? / How and when did you start downhill skateboarding ?

Le skate de descente était également une transition naturelle. C’était facile de partir du plateau en skatant pour trouver des collines et les rouler à fond. J’ai commencé à faire ça à la fin des années 60, début des années 70. A cette période, c’était très dangereux parce que les équipements n’étaient pas assez fiables. En 1973, les premières roues en uréthane, Cadillac Wheels, étaient sur le marché. Ça a tout changé et permis aux skaters de progresser rapidement. A partir de ce point, l’équipement devint meilleur. Les trucks de skateboard étaient conçus pour devenir plus stable aussi. En plus de ça, il y avait un besoin de designer des boards offrant des empattements plus longs, ce qui apportait plus de stabilité et nous étions l’une des seules boîtes à faire ça! Madrid faisait également des plateformes plus larges pour un meilleur placement de pied. Pour boucler tout ça, on est arrivé à produire le premier concave en longboard à la fin des années 70.

Downhill Skateboarding was also a natural transition for me.  It was easy to go from flatland skateboarding to finding hills and bombing them.  I started doing this in the late 1960s, early ’70s.  At this time, it was very dangerous because the equipment was not very good. In 1973, the first urethane wheels, Cadillac Wheels, were introduced. This changed everything for all skaters that were progressing to the next level.  From that point on the equipment steadily got better. The skateboard trucks were designed to become more stable. Along with that, there was a need to design longer skateboards having longer wheelbases, which provided more stability and we were one of the first ones to do that. We also made boards with wider platforms for better footing.   Amidst all this, we came up with the first concave longboards in the late 1970s. That’s how it all began for me.

1970sphotos.9

 

Quel est ton meilleur souvenir en skate ? / What’s your best memory of skateboarding?

Mon meilleur souvenir en skate fut d’avoir skaté avec les premiers pro-skaters à la fin des 70’s, début des années 80. Cependant, ce qui était encore plus fou était l’opportunité de faire des boards conçues pour eux. Je designais des planches pour toutes les disciplines du skate à ce moment là, puis on a créé la première board avec du concave et deux kicktails.

My best memory is skateboarding with pro skaters who were prominent in the late ’70s, early ’80s. Even more special, was the opportunity to design boards specifically for them. I designed boards for all of the disciplines of skateboarding at the time and out of our factory, we created the first concave and double kick boards.

Roger Hickey Tucking

Roger Hickey en schuss

Comment les gens ont réagi lorsqu’ils t’ont vu en schuss pour la première fois ? / How did people react when they saw you tucking for the first time ?

Je ne sais pas vraiment. Je n’ai pas vraiment fait gaffe à ce qui se passait autour de moi quand je descendais les routes de montagne. J’étais trop flippé pour prêter attention aux choses sauf ce qui était devant moi !

Not sure, really. I never really noticed anything going down mountain roads. I was too scared to pay attention to anything but what was ahead of me!

Aujourd’hui le longboard n’est plus juste une histoire de vitesse. Que penses-tu de l’évolution du longboard ? / Today, longboarding is not just a speed affair. What’s your feeling about the evolution of longboarding ?

C’est excitant de voir la transition de la descente au freeride puis au freestyle… Il y a tellement de gens qui font des choses différentes. Tant que le skateboard continuera à progresser dans différentes zones, ça va continuer à évoluer. Il faut être innovant pour que cela se fasse. C’est vital pour la croissance du sport.

It’s exciting to see the transition from speedboarding to freeriding to freestyle..there are so many people doing so many different things.  As skateboarding continues to be progressive in different areas, it’s going to continue evolve.  You have to be innovative in order for this to happen.  It’s a healthy for the growth of the sport.

Le dancing et le freestyle ne semblent pas très populaire chez Madrid Skateboards. Pourquoi n’explorez-vous pas cette discipline tendance? / Dancing/Freestyling is not so popular at Madrid Skateboards. Why don’t you explore this trendy practice?

Les riders que nous avons sont plus orientés street et ce n’est pas vraiment ce qu’ils ont choisi de faire…

The riders that we have are more street-oriented and it’s just not what they choose to do.

As-tu une définition personnelle du skateur ? / In your opinion, is there a definition of being a skateboarder?

« Un skateur est une personne indépendante. « Il » ou « Elle » s’éclate et se bat contre elle-même autant qu’ils ne ressentent pas le besoin d’appartenir à un groupe. « Il » ou « Elle » veut juste rider une board pour se rendre quelque part et s’amuser. »

1970sphotojerryonlongboard

Jerry cruising

 

A skateboarder is an independent person.  He or she is having fun and competing against themselves and they do not feel the need to be part of a group.  They just want to ride a board to get somewhere or have fun.

Skater c’est être libre. Comment le skate t’a-t-il rendu libre ? / Skateboarding is freedom.  How skateboarding has made you free?

La liberté du skateboard te donne la possibilité de tester tes peurs, d’essayer des choses dont tu serais effrayé d’essayer. La peur est ce qui nous guide… et nous avons la liberté de la défier. C’est très utile pour chaque étape de la vie.

Freedom of  skateboarding gives you the ability to test your fears;  to try things you may be afraid to try. Fear is what drives us…..and we have the freedom to challenge it. This is  helpful in all areas of  life.

Cette année, Madrid Skateboards souffle ses 40 bougies. Vive le Roi Madrid! Quand tu repenses au passé, qu’as-tu appris en 40 ans de skate ? / This year, Madrid Skateboards blows 40 candles. Congratulations king Madrid! When you look into the past, what did you learn about 40 years standing on your skateboards?

Merci du compliment mais je ne suis pas le roi, juste un vieux surfeur/skater qui a ridé quelques vagues dans notre sport. J’ai eu le privilège de faire la différence dans la vie des gens. Au final, être passionné par le rush que tu as lorsque tu rides une board est ce qui m’a permis de tenir 40 années.

Thanks for the compliment but I’m not the king, only an old surfer/skater who’s ridden many waves in our sport.  I’ve had the privilege of making a difference in people’s lives.  In the end, to be passionate about the rush you get when you ride a board is what has kept me going for 40 years.

 

En tant que fabricant de skateboards, tu aimes voir les riders satisfaits. Quels sont les changements du quiver 2016? / As skateboards manufacturer, you love to see riders satisfied. What are the 2016 quiver specific changes?

En 2016 nous nous sommes donnés à cœur en offrant une gamme plus large de concaves et laminés dans le but d’avoir des boards qui conviennent à tout type de rider. La qualité est la priorité numéro 1 pour nous! Quiconque prend une de nos planches adorera le ride et continuera de skater.

In 2016 we focused on offering a wide range of concaves and laminations to have something that works for every type of rider. Quality is always important to us so that anyone who picks up one of our boards will love their riding experience and continue skateboarding.

 

1970sphotos.10

 

Quelques mots sur cet anniversaire? / What about celebrations ?

On a fêté ce 40ème anniversaire aux US un jour après la vraie date (6 janvier). Il y avait beaucoup d’amis et la famille ce qui inclus les pros riders Madrid, Zak Maytum, Calvin Staub & Lester Kasai. Il y avait également les anciens riders Madrid comme Beau Brown, Roger Hickey, Perry Fisser& John Lucero ainsi qu’un ami de longue date, Christian Hosoi.

We had a 40th Anniversary party in the US one day after our actual ‘birthday’ (January 6th). There were many friends and family including current Madrid pros Zak Maytum, Calvin Staub, and Lester Kasai. There were also Madrid riders from years past, like Beau Brown, Roger Hickey, Perry Fisser, and John Lucero, and long-time friend Christian Hosoi.

 

On a pu voir Tristan Fort s’éclater en Californie avec le team Madrid US. Qu’attendez-vous de l’équipe française Madrid?  / We could see Tristan Fort having fun in Cali with Madrid US team. What do you expect from the French Madrid team ?

Support mutuel et participation accrue sont la clef! Nous avons une excellente représentation de la marque en France et Tristan y contribue.

Continued participation and mutual support. We have awesome representation in France and Tristan is a big help with that.

 

 10 centimètres avant la ligne d’arrivée… Que peux-tu dire à la nouvelle génération de shredders? / 10 centimeters before finish line…What can you tell to the new generation of shredders?

Continuez à être motivés et innovants. Tout est possible. Vivez-le !

Stay motivated and innovative. Anything is possible. Just live it.

 Pictures – Jerry Madrids archives

, , , ,

By



Comments are closed.