cover-maxime-lassale-aka-le-boulon

High-5

High5Kooples -1- Fayah X Poulain

28 Sep , 2016  

Skater à plusieurs, c’est bien, mais partager des années de skate à 2, c’est encore mieux. Le temps passe, les liens se tissent laissant derrière des grosses traces de roues pour présager des road-trip à n’en plus finir et une amitié inébranlable. Pour ce premier « High5 Kooples », on a invité les couzs du sud-est, Maxime aka Fayah Bob & Lucas du team Blackkross.


On veut tout savoir messieurs! Qui a commencé en premier ?

Fayah : au commencement, il y avait Lucas, Batou, Lololavoiture et moi, nous sommes les piliers de la FrenchFuckingMonkey. Au début, nous faisions du skate jusqu’au jour où Baptiste s’est ramené d’un voyage à NYC avec une longboard Sector9, nous avons vite délaissé les skateparks pour les collines de notre lotissement de sudistes. À savoir que j’habitais à 50m de chez Lucas à cette époque, nous étions accoutumés aux sessions à 22h du 1er janvier au 31 décembre tant que le bitume était sec.

14440845_1614697105494839_5812616468812834624_n

Lucas: À la base, on faisait du skateboard, pas mal de bordel et on reniait les hipster en longboard. Un jour Baptiste s’en est acheté une. On est très vite devenu accroc à la vitesse et l’adrénaline qui va avec. Du coup, j’ai retaillé ma street et j’y ai mis des holeys sur le nose et le tail. On a appris les slides sur des torrents d’eau sous la pluie. Je n’avais même pas de pucks, juste des gants de moto en cuir. En 2013, c’était mon premier freeride et IDF à Peyragudes, Max en faisait déjà depuis 1 an.

Comment vos aventures chez BK ont-elles respectivement commencé ?

Fayah : j’ai rencontré Greg par le biais d’un ami monkey exilé à Tahiti aujourd’hui. Après quelques sessions ensemble, j’ai fait mes preuves auprès du couz qui m’a spontanément proposé de rejoindre la team en m’offrant ma « nouvelle planche » à la fin d’une session ! Même si on se souvient de chacune de ses planches, lorsqu’on nous les offre, ou quand on a travaillé dessus, celle-ci m’a rendu particulièrement heureux ! Je suis donc membre de la Croix Noire depuis 2013.

Lucas: Greg a toujours été de la famille depuis que je fais du DH et des freerides. Toujours à payer ses sessions, ses soirées et puis foutre un bon dawa! Max ridait déjà pour Blackkross à l’époque. Quand j’ai commencé à titiller le top 10 en cdf, Greg m’a naturellement proposé de rejoindre la team et j’ai dit oui évidemment. L’aventure dure depuis 2 ans et on va aller loin ! Nothing can stop us !

Côté ride, quelles genres d’habitudes avez-vous pris à force de skater à 2 pendant 3 ans ?

Fayah : On est comme une sorte de vieux couple, je dirai, on se connaît par cœur. Je sais ce qu’il m’attend lorsqu’il est devant moi, juste en voyant sa tête, son épaule ou même un orteil bouger, et lorsqu’il est derrière je ne m’en préoccupe pas, je sais que c’est réciproque pour lui. Je dirai donc que la principale habitude que nous avons est de rouler rarement à pas plus de 2-3m l’un de l’autre. On saute sur l’occasion à chaque poussette ou petit train, on skate à deux.

Lucas: Ça fait tellement longtemps, qu’on peut prévoir à tout moment ce que va faire l’autre. On arrive à faire des descentes à moins d’un mètre l’un de l’autre sans trop se faire peur. Et c’est de là qu’on tire notre vrai plaisir de ride, dans le partage. À base de petits trains en appui-courbe, avec la tête, les boards qui se touchent ou des slides synchronisés.

Quel fut le moment le plus intense que vous ayez partagé à deux ?

Fayah : des moments intenses… Je ne pourrai les énumérer tellement il y en a eu, c’est pour ça que je n’en ai pas un particulier qui me marque plus que les autres. Puis je suis du genre à m’emballer dans les descriptions, je vais donc éviter ! Par contre, Lucas est la seule personne avec laquelle je peux descendre à balle un spot que nous découvrons pour la première fois.

« Tant que l’un de nous ne lâche pas, l’autre tient, car la confiance règne. »

Donc si l’un y arrive, l’autre suit naturellement ! Et ça,c’est ULTRA intense à chaque fois.

Lucas: hmmm, sans hésiter notre chute à l’Outdoormix dans le long appui gauche. Max testait des trucks en 165mm, avec des gommes inconnues, sans trop serrer, classique quoi… Avant l’appui, il a tapé un wobble de 30 mètres, j’y ai cru jusqu’au bout et il est tombé. Trop collés, il a pris mon tibia en pleine tête à 60 km/h, résultant un trauma crânien. On a dû l’extirper de la route, inanimé, c’était effrayant.

aj-media-2

La FFM fait-elle des petits dans le sud-est ?

Fayah : évidemment, et si on skate ensemble, c’est parce qu’on partage les mêmes valeurs du skate et de l’amitié. Ils sont donc évidemment tout aussi fêlés, et on peut les citer, car ils ont cassé la baraque lors des championnats de France cette année, avec Marj la Barj (Marjorie Roméo) qui se place en tant que vice-championne de France, ainsi que le petit Gaétan Ricord (qui fait ma taille) qui prend le titre de champion de France junior ! Sans parler de tous ces autres sudistes qui font aussi partie de l’aventure !

Lucas: oh oui toujours ! On a déjà placé un FFM sur chaque podium de stand-up français, so fast. Big up aux couzs Gaétan, Marjorie et Fayah. Et puis l’aventure ne s’arrête pas là puisque Pierre Hardiller vient de rejoindre la team. On a bien l’intention de vous faire chier pendant encore quelques années et ça nous fait plaisir. Pleins de surprises sont à prévoir en 2017. Skate fast, crash hard and have fun.

aj-media-3

Vos remerciements

Fayah : je tiens à remercier Greg pour notre amitié et Blackkross pour mes 3 dernières années de skate. Mes parents qui ont enfin compris que c’était ma passion, car vous savez, il est difficile pour une mère de laisser son fils risquer sa vie pour du plaisir.
Gros big up à Batou, qui aurait dû, je pense faire partie de l’article pour un trio de choc s’il n’avait pas eu tout ses gros accidents liés à notre sport ! Bien évidemment, tous mes amis qui vont lire ses lignes et qui s’y reconnaîtront, parce qu’ensemble, on s’amuse trop, merci les couzs. Et tous ces gens qui se motivent pour créer des événements qui nous rassemblent pour casser du spot !

Lucas: merci à maman, Baptiste, tous les couzs qui se reconnaîtront, Venom, Politic et Blackkross !!!

1011785_386593294780734_1646940905_n logo-bk-carresmall

Photos AJ Médias

CoverMaxime Lassale

, , , , , , ,

By



1 Response

  1. […] Thib, La Roulette la plus rapide de la Bretagne!! Filmé par Lucas Poulain que vous pouvez retrouvé ici: http://blog.udmag.net/high5-kooples-1-fayah-x-poulain/ […]

Comments are closed.