DSC_0730

Event Report, Le UD

Bilan des derniers jours du Peyragudes Never Dies

14 Août , 2012  

Samedi, la tension sportive est montée d’un cran. La 3ème journée du Peyragudes Never Dies est apparue comme l’une des plus spectaculaires de la compétition.

Les grands favoris tant attendus ont régalé un public toujours aussi nombreux, a regardé ces fusées humaines sur roulettes dévaler le pentu de Peyragudes. Le niveau était relevé, difficile pour nos chers compatriotes de se faire une place parmi des riders de poids. Les derniers français en lice lors de cette journée n’ont malheureusement pas passé les derniers runs de qualifications.

Lutte acharnée entre une masse venue de Rep.Tchèque et Pierre Hardiller

Photo: Pierre-Yves Guyot

Les étrangers venus en masse au Peyragudes Never Dies se sont donc chargés d’assurer le show et de mettre du piment dans cette course à la victoire. Switzer, Kelly, Erban, Tongue, les « Grands » de la discipline longboard se sont battus dans un mouchoir de poche afin de s’offrir des perspectives en or. La fin de cette journée s’est soldée par un résultat très différents des premiers runs du vendredi. Le podium a donc pris une autre allure que celle qui se dessinait. Le suspense était au summum et le spectacle garanti.

Dalua « King of the day »

Photo : Mv & Pierre Yves Guyot

Classement :

  1. Dalua Douglas Silva ( Brésil)
  2. Patrick Switzer (Canada)
  3. Gomess Lessa Thiago (Brésil)

Le mot du champion de cette étape :

« Le parcours était vraiment rapide et très technique. C’est la deuxième fois que je viens ici. Je suis très content d’avoir gagné ce fut l’une de mes meilleurs finales. Patrick Switzer, James Kelly, Thiago Lessa mon pote du Brésil, tout le monde était là… Je suis vraiment heureux d’être venu et rendez-vous l’année prochaine. »

« On n’y voit pas à 50 mètres ! »

Le dimanche, la station pyrénéenne avait changé de visage. Chaussée glissante, pluie intermittente et brouillard épais ont eu raison de la suite de la compétition. La sécurité des compétiteurs étant une priorité, l’organisateur ne pouvait se permettre de prendre des risques inconsidérés. Entre grésillements de talkie-walkie du staff et attente interminable des riders, le verdict finit par tomber « On n’y voit pas à 50 mètres ! ». L’élément déclencheur de l’arrêt de la course fut la visibilité du tracé

C’est donc sur le classement établi au préalable que l’organisation a défini les résultats finaux. C’est tout sourire et dans un respect mutuel que les longboardeuses se partagent le podium.

Classement :

  1. Rebekka Gemperle (Suisse)
  2. Marie Bougourd (France)
  3. Venqua Salacova (République Tchèque)

La grande victoire française s’appelle Marie Bougourd. La rideuse termine seconde de cette étape mondiale derrière la suissesse Rebekka Gemperle et nous fait part de ses impressions : “ Malheureusement, il n’y a pas eu de race comme il se devait. On a fait notre premier run de qualif’ et ils se sont basés là-dessus pour faire le podium, car on n’y voyait pas à 20 mètres devant nous. C’est vrai que cette route envoie du lard. C’est un peu dommage que la partie haute n’ai pas été refaite à neuf, car quand on arrive dans la partie basse on imagine que ça aurait été un évènement de ouf. J’attends avec impatience la prochaine édition de la PND pour vraiment envoyer du steak ! »

Lyde Begue & Marie Bougourd aka Spoky Woky

Photo: Mv

Malgré une météo des plus chaotiques, les riders étaient satisfaits d’avoir pu s’affronter sur le parcours le plus impressionnant du circuit IGSA. Il n’y a pas de doute sur leur intention de revenir pour une nouvelle édition. Un gros succès pour une compétition très appréciée par tous. Un grand bravo à l’équipe du Bordeaux Longskate Club et à Komakino qui a monter cet évènement. Peyragudes Never Dies 2013 ? Espérons que cette compétition ne meurt  jamais!

Tous les résultats de la compétition sont sur le site de l’IGSA et sur PND. Watch it!

, , , , , , , , , , , , , ,

By



1 Response

  1. […] Samedi, la tension sportive est montée d’un cran. La 3ème journée du Peyragudes Never Dies est apparue comme l’une des plus spectaculaires de la compétition  […]

Comments are closed.